J'ai été surprise lors de notre dernière rencontre de l'intervention d'un psychanalyste qui a dit : soit on est rabbin , soit psychanalyste mais pas les deux !!il ne faut pas mélanger les deux .
La problématique du groupe PAMET ,psychologie à la lumière de la Torah ,n'est pas de se définir rabbin ou psychanalyste mais de rechercher comment les textes sacrés de judaïsme peuvent nourrir la pensée et la pratique psychanalytique , de porter notre attention sur l'importance du questionnement et du sens aussi bien dans l'étude des textes sacrés que dans la psychanalyse .Sans être rabbin ,ni psychanalyste , je pense que cette démarche profondément humaine ne peut que nous aider à trouver le lien entre le matériel et l'invisible et à répondre à notre questionnement sur le sens de la vie .Merci à tous