107039675_q

Dans l'apprentissage , la répétition est nécessaire, répéter pour apprendre à lire à écrire  à améliorer un geste ,un mouvement .
Au delà de cette répétition mécanique ,  chez l adulte  la répétition peut être perçue comme un réflexe rassurant qui inconsciemment  peut dans certains cas engendrer une perte de sens et de liberté d agir justement : addictions  , scénarios négatifs qui enferment dans des spirales de l échec amoureux, familial ou professionnel.


Le sens caché ou inconscient de la répétition peut cacher un traumatisme que le psychanalyste va aider à mettre à jour . Pour le patient prisonnier de répétitions inconscientes , en  trouver le sens va lui permettre de retrouver un espace de liberté.Je pense également au sens de la répétition dans la transmission d'un enseignement oral  ou d'une discipline  à médiation corporelle ou artistique.Il ne s'agit pas de répéter des phrases  ou des gestes mais d'en comprendre le sens afin que cela fasse également  sens pour celui qui recevra à son tour .

   De même pour la respiration ,  c est une répétition d inspirations  et d expirations  complètement instinctives et plus ou moins régulières selon notre état émotionnels respiration rapide et irrégulière si stress ou peur , calme si notre mental est apaisé 
 Dès que nous prenons conscience de notre respiration en observant son rythme , son amplitude, ses temps de suspension poumons vides ou pleins : on obtient un souffle allongé et subtil qui calme le mental et qui n est plus soumis aux aléas  émotionnels et  qui va nous permettre d accéder à un nouvel espace de liberté .

 Commentaires d 'Itshaq

dans la Torah chaque moment n'est pas la suite du précédent mais  un nouveau. Le temps est une force nouvelle qui va pas permettre  un travail sur la profondeur.
Dieu demande à chacun d'être soi-même et de se poser la question de savoir si sur notre chemin de vie nous n'avons fait que répéter ou  si nous avons apporté notre particularité.
chaque être humain  a sa particularité propre donc s'il arrive à l exercer  et à ne pas seulement répéter constamment , sa mission sera accomplie.
Dieu a créé le monde et il renouvelle à chaque instant la création du monde ; le monde n'a pas une véritable existence : la véritable  existence c'est Dieu .
Le monde devient néant à chaque instant et Dieu le recrée à chaque instant .Chaque moment n'est pas la suite du précédent mais c'est quelque chose de nouveau .
Quand on se lève le matin c'est un jour  nouveau et nous sommes une nouvelle créature . Chaque jour est différent et on attend quelque chose  de particulier.
Par ailleurs dans la Torah il y a deux types d'avancement.
Le premier  celui de cause à effet ;  le deuxième c'est le saut .
Dans le saut  il n'y a plus de lien entre le niveau actuel et le précédent.
Cf le Talmud :  il ne faut pas se rappeler le  niveau précédent pour mieux comprendre le nouveau . Ainsi l' âme pour laquelle il y a 3 niveaux doit oublier le paradis inférieur pour passer dans le paradis supérieur  sinon le saut n'est pas possible .
Il y a une force dans la Torah à chaque fois nouvelle : le texte n'est pas figé 'Même paracha , même section  ': grâce  à la sagesse infinie de Dieu ces répétitions  , avec à chaque fois de nouvelles particularités , vont apporter des forces encore plus grandes qui vont permettre le Saut .....