Assis dans notre fauteuil de thérapeute dans un apparent « état de passivité « nous vivons au rythme des séances de nos patients. Presence,absence ,silence ,lapsus ,rêves ,et actes manqués dévoilent le cortège émotionnel de leur passé pas encore recyclé .Le mouvement affectif collé au temps du passé n’a de cesse que de se rejouer dans un temps hors temps que les répétitions mortifères alourdissent .Et pourtant le rythme est là ,bien présent, la pulsion va se frayer un chemin entre la prison du passé , la certitude du présent et le doute du futur .La dynamique de la cure possède quelque chose d’inédit ....espace intemporel ,où le patient allongé crée à son insu une nouvelle organisation de vie .Le pulsionnel est convoqué en ce lieu qui n’appartient à personne ,là où les pulsions se délient et se réorganisent dans un rythme nouveau . La Torah elle aussi nous propose de vivre ce temps hors temps avec le shabbat et les autres fêtes instaurées dans un rythme particulier ,dont les calculs se basent sur les cycles de la lune .S’inscrire dans la dynamique du shabbat c’est peut-être aussi donner dans un état de « passivité apparente « un nouveau sens à sa vie ,et percevoir les dimensions insoupçonnées de la valeur du temps .Il est peut-être grand temps d’y gouter!!!!de lever la tête ,de regarder la lune ,qui en hébreu se dit « Levanah » et contient le mot « Lev » qui veut dire « Coeur à »et de laisser notre rythme cardiaque réorganiser notre vie ...
.Chantal HAGEGE
Psychologue psychanalyste

TEL 0661725123

IMG_5885