La production Tabo Tabo Films a le plaisir de vous convier à la projection en avant-première d’un film israélien sur les troubles mentaux.
Je vous transmets le mail d’invitation que vous pouvez aussi diffuser.
À très bientôt.
Dominique.
« Je vous avais parlé de ce joli film israélien que j’ai produit récemment.
Le film va sortir en janvier mais je vais faire une projection le 7 novembre à 11h au cinéma Luminor 20 rue du temple 75004 paris pour envier les premiers journalistes et des prescripteurs potentiels (dans le domaine élargi du médical mais pas seulement) qui pourraient nous aider à soutenir ce film autour d’une rencontre amoureuse de deux jeunes personnes ayant des troubles mentaux.

Si vous êtes libres ce jour là, cela serait formidable de vous voir, si vous pensez à des amis, collègues, connaissances qui pourraient être intéressés.

Je vous envoie une petite présentation du film ci-dessous et la bande annonce.

"Don’t Forget Me" narre la rencontre de deux marginaux : Nils, musicien atteint d’un trouble psychotique, et Tom, une jeune anorexique qui fugue du centre où ses parents l’ont fait admettre. Le temps d’une nuit de cavale dans les rues de Tel Aviv, ces deux accidentés de la vie vont se confronter à leurs désirs, leurs pulsions, pour avancer, ensemble, vers une possible rédemption.

Le film aborde la maladie mentale, la solitude et l'errance, le désœuvrement d’une partie de la jeunesse israélienne…  Mais  il parle également de la rencontre amoureuse comme élément salvateur, d’une forme de guérison possible, d’une génération qui s’émancipe des traumatismes de ses aînés. Des thématiques difficiles mais néanmoins nécessaires, qui nous font penser que le film a sa place sur les écrans français.

Le film a déjà eu une belle carrière en Festival ( 5 prix au Festival du Film de Turin dont celui du Meilleur Film, Sélection au Festival International du Film de Rotterdam, Sélection au BAFICI,Prix du Meilleur Film au Festival Zerkalo...). Il a reçu un accueil chaleureux de la part de la presse, du public, mais également des médecins et des professionnels de la santé, en Israel où il a été projeté dans le cadre de symposiums.

Nous allons distribuer nous-même ce film d’abord dans une salle à Paris, au Luminor (dans le marais) fin Janvier en l’accompagnant avec des débats publics autour des maladies mentales mais surtout de l’anorexie.

Pour cela, nous aimerions solliciter des professionnels de la santé afin de participer à ces débats. Donc, dans un premier temps, j’aimerais organiser une projection pour vous montrer le film ou le montrer à des médecins spécialistes que vous me recommanderez afin de savoir si ma démarche est pertinente ou pas.
Avec ce film, je souhaiterais contribuer (à une petite échelle) à ouvrir le débat sur les maladies mentales par le biais de la fiction.

J’espère avoir été claire, je me tiens à votre disposition si vous avez besoin d’éclaircissements sur ma démarche et vous remercie par avance d’avoir pris le temps de me lire.

Bien sincèrement »

https://www.youtube.com/watch?v=8YxKoSbhP_E
Envoyé de mon iPhone