En attendant notre prochaine rencontre , des réflexions sur la dernière
Amicalement Léa
Au sens général l’interprétation  est l’ensemble des processus correspondant à la compréhension du langage.

En psychanalyse l’interprétation correspond à l’intervention de l’analyste qui va faire surgir un sens nouveau au-delà du sens manifeste que peut présenter une partie du discours du patient  un rêve ou un  acte manqué.
« Un rêve qu’on n’interprète pas est comme une lettre qu’on ne lit pas » (Talmud)
La prudence et le choix du moment pour dévoiler le sens caché sont importants.

Itsraq développe les 13 façons d interpréter la Torah et fait remarquer qu’il y a également les 13 attributs de miséricorde qui soulignent le Pardon Divin.
Les techniques d interprétation ne résolvent pourtant pas tout .
Il y a des questions pour lesquelles il n’y a pas de réponse :
la Torah avant d’être sur terre à l’état matériel était spirituelle et dans ce passage du spirituel au matériel : tout n’est « pas passé » .
Les techniques d interprétation permettent d accéder à la dimension inconsciente de la personne ; de reformuler une problématique  , de mettre en lumière la face cachée d’un rêve , d’un texte , d’un discours .
Indépendamment de la  “bonne technique d interprétation “ je pense comme l a écrit Tobie Nathan dans la nouvelle interprétation des rêves :
“Toi qui rêve , mon frère, ne raconte pas ton rêve à un inconnu; ne laisse pas quelqu’un dont tu ignores les intentions énoncer des vérités sur toi à partir de ton rêve . Car le rêve se réalisera à partir de la parole de l interprète “.
Léa
Envoyé de mon iPhone
RépondreTransférer
s